Asanas

“Asana” est le mot sanskrit qui désigne une posture physique. De manière générale, le terme Asana décrit une position particulière qui peut être maintenue de manière confortable et détendue pendant longtemps. Au cours du deuxième siècle avant Jésus-Christ, Patanjali écrivit les principes de la pratique du Yoga dans les “Yoga Sutras” (aphorismes). Il nommait “Asanas” les postures de méditation et utilisait pour les postures physiques le terme de “Yoga Vyayam”. Mais dans l’usage courant, les exercices dynamiques du Yoga sont plutôt connus sous le nom d’Asanas.

De nombreux Asanas sont des dérivés de mouvements naturels et de positions d’animaux et portent des noms tels que “le chat”, “la biche”, “le tigre”, “le lièvre”, etc. Ces postures s’inspirent de la façon dont les êtres vivants prennent soin d’eux-mêmes dans la nature. Les Asanas ont de puissants effets sur le corps et l’esprit.

Les animaux utilisent instinctivement ces mouvements et ces positions du fait des bénéfices naturels qu’ils procurent. Ces effets sont obtenus grâce à la pratique des Asanas. Par exemple : Marjari (le chat) pour l’étirement du corps et de la colonne vertébrale, Bhujangasana (le cobra) pour se dégager de l’agressivité et des émotions, et Shashankasana (le lièvre) pour la relaxation. La position sur la tête (Shirshasana) et le Lotus (Padmasana) sont considérés comme les Asanas suprêmes ou “royaux”.

Les Asanas sont bénéfiques pour les muscles, les articulations, le système cardiovasculaire, le système nerveux et lymphatique, ainsi que l’esprit, l’âme et les Chakras (les centres d’énergies). Ce sont des exercices psychosomatiques qui renforcent et équilibrent l’intégralité du système nerveux et harmonisent et stabilisent l’état d’esprit du pratiquant. Leurs effets vont instaurer un état de contentement, la clarté d’esprit, la relaxation et un sentiment de liberté intérieure et de paix.

La méthode “Yoga dans la vie quotidienne” est conçue de manière à ce que le corps soit préparé graduellement et systématiquement, en partant de simples exercices préparatoires pour parvenir aux Asanas les plus avancés et les plus difficiles. Des temps de relaxation sont inclus au début et à la fin de chaque cours de Yoga, ainsi qu’entre les exercices individuels. En développant la capacité à se détendre, la conscience de son propre corps s’approfondit. La relaxation physique et mentale est un préalable à la réalisation correcte de tous les exercices de Yoga, et c’est seulement à cette condition que les effets des Asanas se manifestent complètement.

La respiration joue un rôle important dans les Asanas. En coordonnant la respiration et le mouvement, la pratique du Yoga devient harmonieuse, la respiration s’approfondit naturellement, et la circulation sanguine ainsi que le métabolisme sont stimulés. L’utilisation de la respiration améliore considérablement la relaxation musculaire en dirigeant la concentration sur les parties du corps en tension, puis en les relâchant consciemment lors de chaque expiration.

Comme la plupart des personnes ont l’habitude de respirer superficiellement, sans remplir comme il se doit les poumons, la respiration yogique complète est enseignée dans “Yoga dans la vie quotidienne”. Une respiration correcte est fondamentale pour optimiser les fonctions métaboliques du corps. Avec une pratique régulière, la respiration yogique complète devient une habitude et une manière naturelle de respirer. Une respiration plus lente et plus profonde améliore la circulation, les fonctions nerveuses et la condition physique dans son ensemble. Elle développe aussi le calme et la clarté d’esprit.

La différence entre Asanas et gymnastique

Contrairement aux exercices de gymnastique, les Asanas sont pratiqués lentement afin d’instaurer une concentration mentale et une compréhension consciente du mouvement. Ce n’est pas le nombre d’exercices pratiqués qui importe, mais plutôt la qualité de leur réalisation. Avant, après et entre les exercices, un temps de relaxation consciente physique et mentale doit être inclus.

L’objectif des Asanas n’est pas de transformer en mouvement les énergies réprimées ou les tensions; il s’agit plutôt d’harmoniser le corps et l’esprit par l’observation consciente du processus mental et physique lors de chaque mouvement, ou lors de la relaxation. Le corps ne se fatigue pas et ne se vide pas de son énergie au travers des Asanas. Au contraire, rechargé en énergie, on se sent reposé et revigoré.

Les principes importants dans la pratique des Asanas

  1. Les Asanas sont toujours réalisés en coordination avec la respiration:

    • Les mouvements qui ouvrent la poitrine et la cavité abdominale sont toujours corrélés à l’inspiration

    • Les mouvements qui rétrécissent la poitrine et la cavité abdominale sont toujours corrélés à l’expiration

  2. Au stade initial de la pratique, les Asanas sont effectués une ou deux fois sans être tenus afin de synchroniser les mouvements du corps et la respiration. De cette façon, on établit clairement avec quel mouvement on inspire ou on expire. Ce type de pratique calme le système nerveux, stimule les glandes, augmente la capacité respiratoire et libère du stress mental et physique. L’esprit se relâche, s’apaise et s’éclaircit.

  3. C’est seulement après cette pratique préliminaire qu’un Asana peut être tenu pendant plus longtemps, en respirant normalement. Pendant la pratique, la concentration doit être portée sur les parties du corps que l’exercice sollicite. La respiration consciente doit être également dirigée vers ces parties du corps.

  4. Après avoir réalisé une posture, une contre posture est requise. Par exemple, quand une partie du corps est fléchie ou contractée, l’Asana suivant l’étirera.

Les Bienfaits : d’une pratique régulière des Asanas sur la santé:

  • La flexibilité de la colonne vertébrale est augmentée.

  • Les articulations deviennent plus mobiles.

  • Les muscles sont relâchés, tonifiés et reçoivent un plein apport de sang.

  • L’activité des organes et des glandes est stimulée et régulée.

  • Le système lymphatique et le métabolisme sont stimulés.

  • Le système immunitaire est renforcé.

  • La circulation du sang et la tension artérielle sont normalisées et stabilisées.

  • Le système nerveux est calmé et renforcé.

  • La peau devient claire et fraîche.

Le second pilier des exercices de Yoga est le pranayama

Le Pranayama est le contrôle et la régulation délibérés et conscients de la respiration (Prana signifie souffle, ayam contrôler, réguler). Avec chaque respiration, nous absorbons non seulement de l’oxygène, mais aussi du Prana. Le Prana est l’énergie cosmique, le pouvoir dans l’univers qui crée, préserve, et modifie. C’est l’élément de base de la vie et de la conscience. Le Prana se trouve aussi dans la nourriture, il est donc très important d’avoir un régime alimentaire sain et complètement végétarien.

Guider consciemment le Prana dans le corps augmente la vitalité, favorise la désintoxication physique, et améliore l’immunité tout en instaurant la paix intérieure, la relaxation et la clarté d’esprit.

La mythologie stipule que la longueur de la vie d’une personne est déterminée par le nombre de ses respirations. Le yogi tente de “préserver le temps” et de rallonger la vie en ralentissant sa respiration [1].

Les effets du Pranayama:

Les effets physiques

  • Préservation de la santé du corps

  • Purification du sang

  • Amélioration de l’assimilation de l’oxygène

  • Renforcement des poumons et du cœur

  • Régulation de la tension artérielle

  • Régulation du système nerveux

  • Aide au processus naturel de guérison et aux thérapies

  • Augmentation de la résistance aux infections

Les effets mentaux

  • Élimination du stress, de la nervosité et de la dépression

  • Apaisement de la pensée et des émotions

  • Équilibre intérieur

  • Suppression des blocages énergétiques

Les effets spirituels

  • Approfondissement de la méditation

  • Éveil et purification des Chakras (centres d’énergie)

  • Expansion de la conscience